Le Projet cantine durable

Plus d’info sur ce projet en cliquant ici

Etat des lieux de notre projet pour cette année 2019-2020

Sensibilisation à la qualité des collations des enfants:

A 10h00, la collation est déjà remplacée par la distribution du potage.
A 15h00 ou 16h00 une collation légère et saine est importante (privilégions les fruits de saisons, desserts maison ou produits laitiers…)

Diminuer les déchets et même supprimer les emballages, autant dans nos classes qu’à la cuisine de l’école.

Depuis septembre dans la cantine de l’école maternelle, les cruches en verre ont remplacé les bouteilles en plastique. Les gobelets récupérables sont d’actualité depuis plus d’un an.

Bientôt tous les enfants de maternelle vont recevoir une boite à collation et une gourde. Dès ce moment les petits pourront poser eux-même une action concrète pour limiter leurs déchets.

Les déchets de la cantine ont bien diminués. Des pesées systématiques des restes de table et de ceux liés aux préparatifs des repas (épluchures, emballages,…) ont lieu tous les jours. Sur base de ces résultats les quantités, la manière d’acheter (en vrac,…) et les produits achetés évoluent. Pour les petits déjeuners malin par exemple, l’utilisation de portions emballées individuellement a été fortement réduit.

Attention aux suremballages !

Nous avons besoin du soutien et de la collaboration des parents pour ce cadre du projet aussi.

Afin de mesurer l’importance des déchets dans le quotidien, les enfants seront amenés à reprendre leurs papiers d’emballage dans leur boîte. Vous pourrez ainsi créer un dialogue sur le sujet à la maison !

 

Promotion 2019

Fin juin, les 3èmes maternelles ont été récompensés comme les grands, diplômés et en route pour la grande école.

Cette année l’accent a été mis sur les droits de l’enfant et l’importance de la liberté et du respect des autres.

L’occasion aussi de marquer la continuité maternel/primaire.

Le mur connecté sur NoTélé!

Une première dans la région.

En décembre, les enfants ont découvert le nouveau mur connecté!

Belle surprise pour les petits de maternelles qui découvrent le mur connecté. Beaucoup d’énergie, d’encouragements pour les copains et les copines et d’émerveillement face aux possibilités de cet outil pédagogique.

Encore plus de découvertes durant ce début d’année 2019!

Le journal L’Avenir y a consacré un article et ce jeudi, la RTFB était dans nos murs pour y réaliser un reportage.

Cliquez ici pour visualiser le reportage sur NoTélé

Cliquez ici pour visualiser le reportage de la RTBF

Cliquez ici pour voir le contenu de l’article de L’Avenir

Article de vers L’Avenir.

La section maternelle de l’athénée Campin a profité de ses portes ouvertes pour inaugurer son tableau interactif géant.

La démonstration vaut bien mieux qu’un long discours… Et lorsqu’on voit le plaisir des enfants (et même du corps professoral!), on se dit que l’investissement de plus de 25 000 euros consenti par l’athénée Royal Robert Campin n’est pas vain!

Face à ce mur connecté, armés de leur ballon, les bambins s’amusent à toucher les cibles et à trouver les bonnes réponses. «Les jeux sont adaptés en fonction de l’âge, explique la directrice Muriel Jambe. Ainsi pour les plus grands, il y a des applications de mathématiques, de français, de géographie… Les enfants pourront jouer et travailler dans toutes les disciplines! C’est vraiment le principe d’apprendre en s’amusant, et en bougeant parce que les séances seront à la fois organisées par les enseignants titulaires mais aussi les professeurs de gymnastique. Sans en prendre conscience, les élèves pratiquent du sport et se décomplexent de tout échec.

Cela permet aux enfants de travailler leur précision, leur dextérité, leur rapidité, leur réflexion mais aussi de les amener à collaborer avec les autres! Ici, au contraire d’une console de jeux vidéo, les enfants ne restent pas inactifs et ne s’isolent pas…»

Également pour les primaires

Si le mur connecté a été installé dans les locaux de la section maternelle, situés à l’avenue De Gaulle, les élèves de primaire pourront aussi en profiter. «Cela s’inscrit dans la volonté de l’établissement de permettre à nos élèves d’évoluer dans le monde moderne et informatisé qui est le nôtre et ce, de la maternelle aux secondaires, précise Annick Saudoyer, cheffe d’établissement. Nous sommes l’une des premières écoles de Belgique à bénéficier d’un tel outil très performant et avant-gardiste qui est développé au Canada.»