Des nouvelles de Londres

First day in London with 3rd and 4th year immersion ! Hours on the bus, shopping in Oxford Street, and finished it off visiting the incredible British Museum! More tomorrow !!

Gepostet von Pieter Maddens am Mittwoch, 20. Februar 2019

At Shakespeare’s Globe Theatre with our awesome guide Gerard !! Now sitting in the King Edward Theatre enjoying the incredible Aladdin.

Final picture dump of day 2 of our London immersion trip ! Absolutely amazing day filled with theatre, good food, history and walking through the city ! Aladdin was spectacular, Shakespeare’s Globe was breathtaking, and Belgo Centraal was delicious ! Final day tomorrow.


Esprit critique – Rhétos Campin

A notre époque, de fausses informations circulent sur le net et particulièrement sur les réseaux sociaux, fort utilisés par nos élèves. Parfois, les écoles sont elles-mêmes les malheureuses victimes d’infos, les concernant, partagées mais non vérifiées.

Aujourd’hui, une grande majorité des rhétoriciens de l’Athénée Royal Robert Campin a prouvé qu’ils devenaient, petit à petit, les futurs citoyens responsables de notre société… Leurs différent(e)s professeur(e)s sont fiers de leurs réactions qui constituent la preuve suivante : un enseignement de qualité est, depuis toujours, exercé dans notre école.

Comment ont-ils fait tout cela ?

Ils ont compris que le site ci-dessous (https://wikitox.be/ Berta Pincróm – Wikipedia), consacré à une certaine Berta Pincróm était tout simplement… FAUX. En effet, Mrs Heyte et Baudoin, professeurs d’histoire et de français de l’ARRC, ont voulu tester l’esprit critique de nos jeunes adultes : ils ont donc créé non seulement un personnage imaginaire mais aussi un site internet (avec l’aide de Vincent Flibustier, fondateur de Nordpresse et organisateur de conférences sur les Fake News dans les écoles).

Une banale recherche d’informations, avec un test à la clé, leur avait été demandée vendredi passé… Comme nous l’espérions secrètement, une grande partie de nos élèves ne sont pas tombés dans le piège et ont réagi logiquement en vérifiant leurs informations, en appelant plusieurs bibliothèques et en débattant entre eux. Voulant pousser le jeu jusqu’au bout, les professeurs impliqués ont tenté de faire passer le contrôle prévu initialement, tout cela pour faire réaliser aux élèves l’incohérence de l’argument d’autorité.

Les élèves ont ensuite été rassemblés pour discuter, de manière constructive et ludique, de cette originale activité pédagogique. Les différentes incohérences (historico-géographiques / logiques / prénoms et noms du personnel de Campin) ont été relevées dans le texte afin de dissiper tout doute. Et vous, pensez-vous pouvoir toutes les retrouver ? Les élèves de rhéto et les professeurs de l’ARRC vous mettent au défi.

En bref, nos chers élèves ont été les acteurs de notre démocratie et nous espérons que cette expérience leur servira dans leur futur de citoyen critique.


Des nouvelles du ski

Ce samedi 9 février nos élèves de 3ème et 4ème sciences éducation physique sont bien arrivés à Siviez (Suisse). Une après-midi patinoire et visite de Nendaz.

Premières journées réussies, progression fulgurante, de bon augure pour la suite !

Nos élèves sur la piste bleue ! Bravos pour la progression.

Gepostet von Médiha Ménaja am Montag, 11. Februar 2019

Gepostet von Médiha Ménaja am Montag, 11. Februar 2019

Activités après ski ( luges et raquettes).

Gepostet von Médiha Ménaja am Freitag, 15. Februar 2019


Zéro déchets

Nos élèves activités scientifiques s’échauffent pour les portes ouvertes. Préparation de bee wrap , en lien avec le zéro déchets.

Les élèves de 2C et 2B ont eu la possibilité de rencontrer Madame « Zéro Carabistouille » dans le cadre de la journée « zéro déchet ». Après une discussion intéressante sur le sujet, ils ont notamment réalisé leur propre TAWASHI (éponge « zéro déchet ») mais ils ont aussi testé la réalisation de FUROSHIKI (alternative à tous les emballages cadeau en papier).


 

Marches pour le Climat

Vous trouverez ci-joint un courrier commun de Monsieur Didier Leturcq et de la Ministre en charge de l’enseignement organisé par la Communauté Française (Wallonie-Bruxelles Enseignement). Ce courrier reprend différentes suggestions afin de concilier la volonté légitime des élèves d’exprimer leur engagement citoyen et la nécessité d’assurer la continuité des apprentissages.

Courrier – Marches pour le climat


Campin se mobilise

Participez à l’opération « Pièces Rouges »

de Bel RTL au profit du Télévie !

Nous avons reçu trois tirelires. Elles sont placées à différents endroits de l’école. N’hésitez pas ! 

Où les trouver ?

  • À l’accueil
  • Au bureau des éducateurs
  • En salle des professeurs

L’argent récolté sera déposé dans une agence bancaire partenaire de l’opération.


 

Thomas Delvaux à l’Athénée

Ce vendredi 25 janvier nous avons reçu le comédien Thomas Delvaux.

Les premières ont pu assister, comme leurs aînés en 2017 et en 2018, à la pièce « Il était une fois de trop ».  Ils ont découvert la cause du ras-le-bol du Grand Méchant Loup, les raisons du départ de Blanche Neige et une revisite du « Petit Chaperon Rouge ». Que de secrets derrière les histoires de notre enfance !

L’humour était au rendez-vous et les élèves en sont sortis conquis.

Les deuxièmes, quant à eux, se sont retrouvés face à 4 jeunes, tour à tour harcelés et harceleurs, très justement interprétés par le comédien. Dans ce nouveau spectacle nommé « C’était pour rire », le public se retrouve témoin de harcèlements divers et doit prendre la décision de se taire ou de dire qu’il n’est pas d’accord. En tant que professeurs, nous avons d’ailleurs eu la fierté de voir nos élèves refuser le harcèlement. Ils ont osé dire « NON ».

Les cas évoqués avec humour sont d’un réalisme effrayant. Il est impossible pour les spectateurs de ne pas repenser à un exemple de leurs vies. Peut-être ont-ils été témoins, victimes ou harceleurs. Parfois même, ils se rendent compte qu’ils ont été les trois. Une remise en question s’impose donc.

Merci à Thomas Delvaux pour ces beaux et intenses moments qui prouvent encore une fois que l’art et la culture peuvent servir une cause importante et amener le public à réfléchir sur la société et sur lui-même.

Permettre aux jeunes de découvrir différentes manières d’exprimer ses convictions, de défendre des idées, de faire bouger les choses et la société est un des rôles majeurs de l’école.

Nous espérons y être parvenus à l’Athénée Campin.