Journée à l’Aquascope de Virelles

Dans le cadre du cours de biologie Sciences Générales, les élèves de 3e ont passé une journée à l’Aquascope de Virelles. Ils ont pu découvrir la diversité des êtres vivants de la mare, s’initier à la systématique animale, comprendre la complexité des liens qui unissent les êtres vivants au sein de l’écosystème et réaliser des observations de l’étang en canoë.


 

Expérience inoubliable pour les élèves de l’Athénée

Ce jeudi 25 avril, les élèves de l’Athénée ont vécu une expérience qu’ils ne seront pas prêts d’oublier.

Une quarantaine de jeunes bénévoles motivés se sont portés volontaires afin de monter un projet consistant à organiser une journée à la rencontre d’adolescents atteints de déficience mentale. Effectivement, depuis plusieurs semaines les étudiants se réunissaient les mercredis après-midis pour réaliser et pouvoir proposer des activités sportives et musicales à leurs futurs camarades.

« Le handicap, la différence sont une forme de singularité, qui mettent en avant d’autres qualités insoupçonnées »

Le but de ce projet était de comprendre et de partager le quotidien d’une personne handicapée et permettre de briser la barrière de la différence que la société nous inflige.

Cette expérience s’est déroulée à l’école « L’Etincelle » à Ere (matinée) et « Les Colibris » (après-midi).

Enseignants, éducateurs, élèves et publics sont ressortis enrichis de cette aventure.

Malgré les craintes et les appréhensions de chacun, nous avons réussi à le surmonter haut la main. Cette journée s’est déroulée à merveille, a fait apparaître des rires, de la joie sur le visage de chaque participant. Chaque élève est sorti grandi de cette épreuve.

La génération de demain, nous montre ici, que la nature crée des différences. Par ailleurs, la société crée des inégalités qui n’ont pas lieu d’être. Ces différences deviennent des qualités qui nous permettent de compléter notre monde actuel.

« Je tenais simplement à dire que cette journée m’a procurée beaucoup de joies et d’émotions. Ce fut très enrichissant de voir que malgré nos différences, nous avions des intérêts communs. Ce serait à refaire sans plus attendre ! »

Adnane, 16 ans, élève et bénévole du projet ARRC.


 

Journée à l’UMons avec les élèves de 6ème option sciences

Des mondes par milliards. Des éléments inertes qui s’assemblent en êtres vivants. Une biodiversité et des écosystèmes qui dépassent l’entendement. Et pourtant, tout ce que l’on voit, tout ce que l’on découvre jour après jour – de l’infiniment petit à l’infiniment grand – n’est construit qu’à partir d’une centaine d’éléments microscopiques différents, tous forgés au cœur des fournaises stellaires ! L’oxygène que nous respirons, le fer que nous ingérons, le cuivre de nos pièces de monnaie, le calcium de nos os, l’uranium de nos centrales, le carbone qui nous constitue, l’or de nos bijoux… Ne serions-nous que des poussières d’étoiles ? Telle est l’incroyable conclusion provisoire d’une enquête qui dure depuis des siècles, voire des millénaires. Certains éléments sont omniprésents, d’autres rares et recherchés, voire convoités. Ils donnent lieu au meilleur et au pire, depuis toujours. Comment les a-t-on découverts ? Les connait-on vraiment ? Comment les agencer au mieux pour améliorer notre monde ? Et ces éléments, sont-ils si « élémentaires » que cela ? Poupées russes ou composants ultimes de la matière ?